accueil lucalexis.ch
carte du site
nouveaut¯s livre d'or
sortie

 


Une réalisation
CruxGraphix
________________



Creative Commons License

(cc) 2000-2012

Except where otherwise noted, this site is licensed under a Creative Commons Attribution 2.5 License


 
 
appliquée
génétique


"Breithorn 2001" : le début du rêve

Ma première montée au Breithorn, avec trois amis.
Le rêve d'un lever du Soleil là-haut démarre alors...

(© Olivier Zwicky)

4164 mètres : au sommet du Breithorn
vers les 9h30 le dimanche 29 juillet 2001...
(Jonathan, moi, Olivier et Patrick)

Arrêt de 30 minutes à la Gandegg, pour reprendre les sacs de couchage et enlever l'équipement en vue de la descente à pied pour Zermatt.

 

"We made it" : à l'arrivée à Zermatt, après une assez folle descente  ;-)

 

 

Ascension du Breithorn en deux jours
depuis Zermatt (VS) / notre expérience
(notre première ascension en 2001) :

- samedi : montée à pied de Zermatt jusqu'à la Gandegg Hütte. Compter env. 4 heures (c'est vraiment de tête). Chemin de moyenne montagne bien indiqué ("à la suisse").

(Carte au 1:25000 n°1348 - Zermatt) Nous somme passés par Hermeiji (au-dessus de Furi), avons passé le Furggbach au point 2272, et ensuite le chemin qui passe sous Furgg et la Trockener Steg (points 2509, 2676, 2773) jusqu'à la Gandegg Hütte (3029 m).

(Réservations : tel. +41.79.607.88.68)

- dimanche : en partant vers les 6h00 en plein été, pas besoin d'éclairage. Avec une bonne condition, vous pouvez arriver au sommet avant 9h30.

Depuis la Gandegg, prendre le chemin jusqu'au glacier (en-dessous du point 3108), aller jusqu'au milieu du glacier (sur les pistes du domaine du Petit-Cervin) et commencer la montée. Contourner le point 3642, en passant par le point 86.500 / 622.000. Ensuite passer par le Breithornpass et suivre les traces jusqu'au sommet.

Si vous êtes avec une bonne bande d'amis et qu'il fait beau, que vous avez un coup de rouge à boire à la mémoire de l'ancêtre et que vous avez encore une chose en tête, compter une heure au sommet. Redescente en env. 2 heures jusqu'à la Gandegg. Snacker le repas de midi, reprendre le gros sac, et si vous ne vous arrêtez presque pas jusqu'en bas, arrivée vers les 16h00 (juste, Olivier ?) à Zermatt. On ne conseille pas en non-stop : c'est violent et faut aimer ;-)

 

Et alors vous regardez le sommet, 2600 mètres au-dessus de vous, et vous vous dîtes que la vie est belle et que vous avez de la chance.

(par contre, quand faut ensuite dormir au Locle et être au travail à Bâle le lendemain à 9h00, là... c'est moins génial et vous vous demandez vraiment ce qui s'est passé !)

 

retour au prÃcÃdent retour en haut suite >>>

 

- Mise à jour : 22 août 2004 -
l'ancêtre Jakob
documents bibliographiques