accueil lucalexis.ch
carte du site
nouveaut»s livre d'or
sortie

 


Une réalisation
CruxGraphix
________________



Creative Commons License

(cc) 2000-2012

Except where otherwise noted, this site is licensed under a Creative Commons Attribution 2.5 License


 
 

 

Edito, mai 2012

Après mes "classiques" cinq points précédents (1. prendre des chemins de traverse peut conduire dans des contrées incroyables — 2. suivre ce que notre petite voix et notre intuition nous disent apporte tranquillité et paix — 3. l'avenir ne se déroule pas toujours aussi vite qu'imaginé (mais parfois quand même !) — 4. tous les événements sont liés, et — 5. tout a une fin), voici quelques pensées, après 2 ans sans nouvel edito.

Je garde ce très bon :

"To do is to be" — Nietzsche
"To be is to do" — Kant
"Do be do be do" — Sinatra
  

Je ne sais toujours jamais trop à quoi m'en tenir quotidienement entre Nietsche et Kant... Il est sûr que l'activité professionnelle tend toujours et plus à favoriser la vision du père de "Ainsi parlait Zarathoustra" (son seul bouquin que j'ai lu). Alors que le reste de mon vécu me pousse, à la suite du maître de Königsberg, à continuer à me développer sur plusieurs plans, afin que mes actions proviennent naturellement de qui je suis.

C'est un peu l'histoire de l'oeuf et de la poule, ou du serpent qui se mord la queue.

Quant à Sinatra, on verra encore quand c'est — rien de fixé pour l'instant !

Ah oui, j'oubliais : la nouveauté de ce printemps est le "LAL's blog", pour démarrer un côté militant dans le domaine réduction d'émissions de C02. La raison ? Une conviction mûrie, de ma formation de chimiste et de mes convictions personnelles quant à une responsabilité individuelle à assumer — sans attendre comme excuse qu'uniquement les autres fassent autre chose. "Let's start — now !"

Belle suite... et au prochain numéro.


 
- mise à jour le 4 mai 2012 -


la réalisation du site
feed-back / commentaires
les images du site
les stats du site
le chantier
retour au pr»c»dent retour en haut suite >>>
retour au pr»c»dent retour en haut suite >>>